Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de j. DRIOL
  • : à la mémoire de Bruno ROQUET le blog de anciens du CERP de Bergerac
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 13:45

Une Photo de Gaston BRUN

undefinedundefinedPhotos et archives Claude Vigneau8_janvier-.JPG8 janvier 1963 saut sur neige à la Pierre St Martin (Vigneau-Auriac- Aguilard- Marie Hélène Padey-Roqueplan- X).
Jean_LAJUS_en_1962.JPGJean Lajus en 1962
undefined
Stage du 18 mai au 8 mai 1966. A droite, Jean Fournial et Josette Vigneau
undefined

L’activité parachutiste sportive des Bordelais a commencé, à la fin des années 50, sur le terrain de LEOGNAN.

Ce n’est que vers 1960 que l’activité, qui, à Léognan gênait le vol à voile, se déplace sur le terrain de BERGERAC-ROUMANIERES. Les premiers sauts ont lieu sous la responsabilité de LOUIS VACHER, ex moniteur militaire, et de JEAN LAJUS formé à BISCARROSSE. L’activité a lieu en week-end, au profit des SAPS de Mérignac, de CAZEAU et de COGNAC, et, bien entendu, des quelques rares civils bordelais, membres du CENTRE INTER CLUB AERO PARACHUTISTE du SUD OUEST (CICAPSO), le siège social du CIC restant à Bordeaux, rue Lhôte.

En 1962 JEAN LAJUS se tue en allant chercher un parachute accroché à une ligne « haute tension ».

En Janvier 1963 le CICAPSO organise des sauts sur neige, à la PIERRE SAINT MARTIN, sous la responsabilité technique de CLAUDE VIGNEAU, alors instituteur dans le secteur, mais aussi instructeur SFA de Biscarrosse, qui a déjà ouvert le Centre du LUC-en-PROVENCE et dirige par intérim celui de CHALON s/SAONE. Participe, entre autre, à ces sauts en montagne, ROQUEPLAN qui débutait sa carrière.

En Septembre 1963, CLAUDE VIGNEAU est nommé CTR pour l’académie de Bordeaux et rejoint ROUMANIERES tandis que son épouse, JO, est nommée à l’intendance du lycée Maine de Biran. Dès l’été 63, VIGNEAU organise l’activité permanente (y compris des séances de sauts de nuit au cours de chaque stage de juillet et d’Aout). C’est lui aussi qui, en tant que CTR, organise la LIGUE d’AQUITAINE dont le Dr AURIAC - déjà Président du CICAPSO - prend la présidence.

Dans la foulée, les « C.I.C » deviennent « CENTRE-ECOLE REGIONAL ». Le CICAPSO devient le «CENTRE ECOLE REGIONAL de PARACHUTISME SPORTIF d’AQUITAINE ».

Le 12 juin 1966 alors que se déroule un meeting organisé par le CERP, un avion « VAUTOUR » de la BA 106 de Mérignac se crash sur le terrain. Le pilote (capitaine JANEAU) est tué.

De 1963 à 1966 VIGNEAU sera aidé par les instructeurs intermittents des week-end : HUBERT LERAT / Marc DESFOURNAUX / PIERRE BERSON /

Aux commandes du DRAGON (DH 89 – F-BEKB) se sont succédés : BORDES / COMMUNEAU / GUERIN dit Toto / JEAN FOURNIAL.

L’activité est passée de 1200 à plus de 8000 sauts, bien qu’elle ne pût se développer chaque jour qu’avant 8H et après 16 H, les élèves pilotes de COGNAC occupant le terrain le reste du temps (sauf en w-e !).
undefinedLe crash d'un Vautour sur le terrain
undefined
undefined
Stage du 1er au 20 juillet 1963
undefined


Retour à la page d’accueil

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> Bonjour...après une absence de plus de 40 ans à l'étranger,je me retrouve à Royan...avec la nostalgie du stage para fait du 9 au 27/6/1964 avec Monsieur Claude Vigneau...je voudrais savoir ce qu'il<br /> est devenu ainsi que tous les autres stagiaires . Quelqu'un saura-t-il me renseigner? Mille mercis. A bientôt,j'espère. Michelle.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
Claude Vigneau, Jo, Jean Fournial, leurs compagnons: des pionniers courageux, généreux et idéalistes, des humanistes.
Répondre
J
Nous sommes arrivé a la source de la creation du centre ,mais aussi a la creation du sport parachutiste.je suis trés fier d'avoir partager mes premier sauts avec claude vigneau(78/79)c'est un Monsieur de notre sport, total respect et merci!!!
Répondre
M
Bluffant.<br /> <br /> Des choses que l'on savait mais dont on n'avait pas dimages.<br /> <br /> Amitiés.
Répondre