Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de j. DRIOL
  • : à la mémoire de Bruno ROQUET le blog de anciens du CERP de Bergerac
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 21:41

trinige@@@yahoo.fr

Le 10 000ème saut de Gégé

par une belle journée de novembre 2008


Il faut l'ancourager, il en bave en ce moment. oui ! Gégé se lance dans l'informatique.
Bientôt il va fêter son 10 000 saut.

photo100.jpg
Photo : Didier Klein

Salut  Tous,

Maintenant que je commence à maîtriser un petit peu l’informatique, et que je suis équipé, je peux enfin  participer et vous donner des nouvelles récentes.

 

Depuis la dernière fois que nous nous sommes vus, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts.

 

Donc voici mon parcours depuis ce temps.

 

Après l’épisode BERGERAC, nous avons crée en septembre 1983, avec Tony la société PARADIST à BORDEAUX. Bonne période jusqu’en  1987, date de rachat de cette société par Parachutes de France, et le départ de Tony pour raisons professionnelles. J’ai donc travaillé comme commercial chez P.F. jusqu’en Décembre 92, date de ma mutation à CERGY PONTOISE au siège de P.F. Poste dont j’ai démissionné un mois plus tard. PARIS en costard cravate derrière un ordi avec M…… sur le dos, très peu pour moi.

 

Saison 93, j’ai profité de mon temps libre pour terminer mon brevet d’état commencé en 80, et B.E, en poche j’ai été embauché  par le centre para de SAUMUR. Année formidable avec beaucoup de sauts puisque c’était l’année des Tandem Canal plus. Pour info j’avais passé ma qualif. tandem en 87 en FLORIDE et obtenu l’équivalence fédérale. Fin 93, le centre rencontrant des problèmes financiers, je me retrouvais au chômage.

 

C’est à cette période que j’ai retrouvée lors du congrès technique J.M RACLOT de Parachute Shop qui m’a proposé le poste de  Directeur régional Sud Ouest avec pour tache de monter sur TARBES un magasin, atelier de réparations du style PARADIST.  Boulot très intéressant  mais aussi très prenant  avec beaucoup de déplacements en France et à l’étranger. Mais ça m’a permis de voir du pays et de rencontrer beaucoup de monde avec qui j’ai gardé des contacts. D’un commun accord nous avons décidé de cesser notre collaboration avec le patron en Janvier 2001. J’en avais un peu assez des déplacements incessants et le marché du parachute commence à saturer  un peu.

 

J’allai oublier un petit détail, un intermède de 8 mois passés en rééducation à BORDEAUX, saison 95, suite à un atterrissage mouvementé avec une nouvelle et toute petite voile. Bilan, multiples fractures et paralysie temporaire. Période assez dure mais qui m’a permis d’y rencontrer des gens formidables aussi bien dans le corps médical que chez les handicapés. C’est la raison pour laquelle, j’ai passé ma qualif. Tandem pour faire sauter des handicapés.

 

De 2001 à fin 2004, j’ai effectué des vacations dans divers centres para en tant qu’instructeur avec beaucoup de Tandem. Ces vacations  m’ont amené assez souvent sur le centre de LE BLANC. Après deux CDD saisonniers  en 2003 et 2004, la présidente m’a proposé de m’embaucher à plein temps, avec le Poste de D.T. adjoint, poste que j’occupe depuis cette date. Bien sur, au début le changement de région a été surprenant, passer des pics des Pyrénées au étangs de la BRENNE, ça fait drôle, mais la région est sympa, et le boulot aussi.

 

Le Blanc est un gros centre  avec 23 – 25000 sauts mais pas encore une usine et l’ambiance est conviviale, ce qui rappelle un BERGERAC à notre époque. Je m’occupe de la formation des débutants, des tandems et de l’entretient du parc parachutes.

 

J’ai eu l’occasion de rencontrer des anciens de notre époque ou tout au moins de rester en contact avec eux, surtout parmi ceux qui sont encore dans le circuit para (et ils commencent  à se faire rares).

 

Si un jour quelqu'un arrive à monter une manip. De retrouvailles, c’est avec plaisir que je répondrai présent.

 

Je te joints quelques photos plus ou moins récentes de mon parcours. Personnellement, ça m’a fait plaisir de revoir certaines tètes sur ton blog, et j’espère avoir l’occasion de les revoir un de ces jours.

 

Je ne sais pas si tu seras présent chez Jean Michel et Nicole MAHEUX pour les 50 ans de cette dernière, de mon coté j’ai déjà posé des congés  et je serai là.

 

Maintenant que vous avez mon adresse, j’attends de vos nouvelles, ou de celles des copains.

 

A plus, amitiés.   Gégé


il manque que Chantal Goya... et Jacques Proust













Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Bonsoir Gégé . <br /> De vieux souvenirs resurgissent , de ces journées passées à Arcachon en 80/83 . Et oui ça date un peu . Louis Paul Marchal . Le père Douillet ,<br /> Le vieux LERAT , et ce putain de cessna qui marchait jamais ; <br /> Souvenir de ce para-commander Arlequin que tu m'avais vendu . <br /> Oui souvenirs souvenirs de ces grands moments . <br /> Amitiés sincères . Et encore merci .
Répondre