Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de j. DRIOL
  • : à la mémoire de Bruno ROQUET le blog de anciens du CERP de Bergerac
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 12:49

Sur le site de Valérie et par elle même :

L'aviation à Courville pendant la première Guerre Mondiale 

___________________

 

40+à+Vich..[1]

Photo : F. Rickard

Val La Fe..[1] 

Cela a commencé par une grosse envie d’aller voir le ciel de près, et après quelques années d’attente, par une rencontre, à un arrêt de bus, avec une amie perdue de vue. « Je fais du para, m’a-t-elle dit, c’est super, tu devrais toi aussi aller t’inscrire à l’AS Sorbonne à Port Royal ! »

 

J’ai surmonté les débuts un peu ingrats, la gym obligatoire, les trajets galère, la météo aléatoire de Maubeuge où était basé le club étudiant parisien, le matériel rétro, les locaux au confort sommaire, les douches froides, le cassoulet et la ratatouille en boîte, la faune hétéroclite et très masculine, les blagues douteuses, qui faisaient le charme de nos vieux centres de parachutisme. Il y avait heureusement Micheline Violin, qui régnait sur le centre et mettait un peu de délicatesse dans ce monde de brutes. sortie avion val123

 

En 1983, premiers stages jeunes avec la bande de copains de l’AS Sorbonne (la Roche sur Yon, Chalon sur Saône) … et encouragements paternels : « maintenant, que tu as sauté, tu peux tourner la page : et si tu essayais autre chose, la montgolfière, le vol à voile, l’hélico ? » Pascale et V stage 83127[1] 

 

Avec Val stage..[1]

Pascale Piketty

 

 

 

 

 

 

 

J’ai commencé le deltaplane la même année, avec des amis rencontrés au para. ImpossibDelta+à+A..le de choisir entre mes deux nouvelles passions, mais les montagnes sont quand même plus loin de Paris que les centres de parachutisme, et on se marre peut-être plus avec les parachutistes qu’avec les montagnes.

 

 

 

Val+médai..[1]Après un épisode douloureux d’une année éclopée (il faut dire qu’avec les amis du para, on a fait beaucoup de choses, et notamment de l’ascensionnel, et là en revanche, j’ai moins pris mon pied, si je puis dire), je suis repartie bon pied bon œil (ça c’est la bonne blague de Jean-Jacques Fredj) à la recherche d’une équipe de Vol Relatif.

 

Quand tous les camarades de progression ont une année d’avance, c’est parfois laborieux de  constituer une équipe. Néanmoins, arrivée en ciel inconnu à La Ferté Gaucher, j’ai fait la rencontre de Françoise Marchat, Aurore Barthas et Carole Gaignon, et nous avons formé les Étincelles, devenue équipe Vital-Kway, plus concentrée sur les meetings que sur les sauts d’entraînement. Cela nous a valu des déceptions aux championnats de France, mais combien de rencontres magnifiques aux haras de Marcel Rozier, circuit de MontlhéryChateau de Marie-Ange154, coupe de France de Paraski, Trophée Ford au golf de Saint Cloud etc !

 

En 1987, c’est Daniel-Michel Holleville qui m’a proposé de faire une nouvelle équipe avec Hélion de Cambourg et Patrick Carbonnier, le PUC. La Palisse était devenu notre QG, peut-être parce que le château de notre marraine à tous, Marie-Ange, se trouvait à proximité. briefing PUC 87132[1]

  PUC et tandem Marie-Ange134[1]

Le PUC et un tandem avec Marie-Ange

 

Après des années d’errance sur tous les terrains de saut de l’hexagone, je suis partie m’entraîner à Bergerac avec une nouvelle équipe composée de Pascal Chansard, Bertrand Vuillaume et Jean-Charles Louiset, qui sera remplacé l’année suivante par Patrick Chavanon, et avec un vidéoman de choc qui sera toujours notre coéquipier de cœur, Lionel Romanin. Le très regretté Jean-Charles Rasmont, « le magic dragonfly » venait aussi nous faire des vidéos. Quantics twin147[1]

  Les Quantics devant le Twin de la Ferté

 

Deux saisons magnifiques s’achevèrent en apothéose avec le tournage du film « les charmes du vin », projeté lors des championnats de France à Vichy en 1990, devant toute la fine fleur du parachutisme.

Je n’oublierai pas non plus la compétition à 8 avec l’équipe des Lyonnais de Patrick Passe, qui nous a valu une médaille de bronze bien méritée.Vichy 90 ..[1]

  Vichy 90

 

Bertrand Vuillaume, Karine Leclerc et Benoît Laurent - qui par la suite a piloté le premier Airbus A380 jusqu’à New York, (maintenant, que fais-tu Benoît ? Es-tu parti dans l’espace? ) sont venus me rechercher dans le trou champenois où je me suis exilée pour refaire une coupe de France en 1992. Ce fut encore une belle année.

VR4 Quantics145[1]

 VR4 avec les Quantics au dessus de la Ferté

 

Niort rec..[1]

  NIORT+à+8..[1]

 Niort 90 avec Italiennes137[1]

 canop Philippe Ruleau144[1] Niort 90 avec les italiennes

  Karine 1991139[1]

 

 

Un premier canopy

 

 La+Ferté+..[1]

  

 

 Karine   

 

  Monaco+dé..[1]

 

 

 

  Jacques, Jeff et FX153[1]

  La Ferté  

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un vol en parapente à Monaco         Jacques, Jeff et FX VITAL[2]

  Vital Para ski143[1]

  VITAL[1]

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  stick avec Scott124[1]

  Un stick avec Scott

 meeting Toul Rickard148[1]

Un meeting à Toul 

photos : F. Rickard

 Valerie-para.jpg

 
 
Photos de :  Jacques Monlaü, Guillaume Tavera, Marie-Ange Devaulx de Chambord, Daniel-Michel Holleville, Jean-Charles Louiset.

 

Des vidéos à voir et revoir réalisées par Éric Magnan (qui faisait du para dans les années 90)

http://www.youtube.com/watch?v=BwLv3rQ3ZAE
http://www.youtube.com/watch?v=dNbGsggw0ck

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> salut Valerie,<br /> <br /> par hasard, je suis tombée sur ton blog, j'avais presque oublié "nos "exploits :) "<br /> je suis au Quebec depuis bientot 19 ans, plus de para depuis 90, mais pleins d'autres aventures.<br /> au plaisir de te lire.<br /> françoise<br /> <br /> <br />
Répondre